Les monnaies complémentaires ...

Décryptages N° 89 – avril 2009

LETS et SEL se multiplient...

Pourtant ces monnaies alternatives se multiplient depuis vingt ans dans le monde et suscitent bien des études. 5000 monnaies locales seraient utilisées aujourd’hui, en particuliers de nombreux LETS, Local Exchange Trading Systems, en français SEL (Systèmes d’échanges locaux) en France et Tauschringe en allemand. Une communauté de quelques centaines de membres crée une monnaie qui sera utilisée pour l’échange de bien ou de service entre ses membres dont la somme des comptes est toujours nulle. Cela permet des échanges non marchands valorisant le talent et le temps des personnes. 30 LETs fonctionnent au Canada où le système a été créé en 1982, 400 en Grande-Bretagne, et il y en a aussi en Suisse, Australie, Nouvelle-Zélande...321 SEL étaient recensés en mars dernier en France. (www.selidaire.org/spip/rubrique.php3?id_rubrique=211).

Le Hanbat LETS sud-coréen susciterait depuis l’an 2000 quelques 2000 transactions par an soit 80 000 euros. LETS et SEL sont conçus pour des communautés de quelques centaines de membres. Ce n’est pas le cas des Regio, du projet Sol et d’autres exemples que nous allons examiner plus loin, comme celui de WIR, qui peuvent atteindre des cibles beaucoup plus importantes.

...ainsi que des banques du temps

Dans un esprit proche de celui des LETS, des banques du temps, Time Bank ou Service Exchange, permettent dans 26 pays à leurs membres d’échanger des services mesurés en Time Dollar aux Etats-Unis (53 applications) ou Time Credit en Grande-Bretagne (93 applications). Les services échangés concernent la maison, les enfants, l’éducation, la vie quotidienne en général. Les Time Dollars échappent à l’inflation, ne génèrent pas d’intérêts mais peuvent être conservés indéfiniment et peuvent souvent être offerts à d’autres. En Italie, plus de 250 BDT, banques du temps, ont été créées depuis 1991, essentiellement par des femmes qui, au départ, voulaient valoriser leur activité ménagère non salariale et amender les contraintes provoquées par les horaires inadaptés des administrations. L’Italie compte aussi des SRI (Sistema di Reciprocità Indiretta), des REL (Rete di Economia Locale), des ZEL (Zona Economica Liberata) ...

 lire en entier comme pdf

scroll back to top